Contenu

Association Culturelle de Sigloy

L'ACS a pour but de restaurer les vitraux de l'église Saint-Martin de Sigloy.
Les fonds récoltés à l'issue d'évènement musicaux, culturels ou festifs seront
destinés à cette restauration.

L'asssociation culturelle de Sigloy a été créée le 17 août 2020 par Brigitte Girard.
Composition du bureau : Brigitte Girard, présidente - Daniel Bailly, trésorier - Florence Lefaucheux, secrétaire

 

La petite histoire de l’Eglise de Sigloy

(extrait du livre « Une pensée de Sigloy »)
Jusqu’au dix-neuvième siècle, l’ancienne petite église de Sigloy, ressemblait plus à une chapelle sans clocher. Elle a été démolie en 1864. Le conseil municipal et l’Evêché la trouvaient trop petite et trop vétuste. Le conseil municipal décida de reconstruire une église avec chœur, nef et transept, en gardant le clocher acheté au château de Sauvée à Bouzy-la-forêt.  La première pierre de l’église actuelle a été posée le 1 mai 1864, fête de la Saint Joseph, et en attendant la fin des travaux, les offices religieux se faisaient dans la grange du presbytère. Les travaux se terminent fin 1869 avec l’édification de la tribune. Le cimetière est délocalisé bien plus tard, en février 1907, avec déménagement progressif de quelques tombes. Les vitraux de 1868 ont été brisés lors des bombardements du 18 juin 1940, deux obus frappant l’église. Seul le vitrail de Saint Martin au centre du chœur n’est pas détruit par miracle. L’armistice est signé le 26 juin 1940.

Les vitraux « modernes » du chœur et du transept ont été conçus et payés par l’abbé Roy curé de Sigloy dans les années 1950.

Aujourd'hui

46 fragments de vitraux « modernes » sont aujourd’hui endommagés, fendus ou cassés, en particulier au niveau du porche d’entrée. L’un menace de tomber sur le maitre autel. De malheureuses hirondelles et des moineaux sont rentrés, en payant de leur vie cette intrusion, et en laissant quelques marques en particulier dans la tribune. L’oculus au-dessus du porche est juste protégé par du grillage, sans rosace. Les autres ouvertures sont équipées de verre cathédrale dont certains sont fendus.

L’Association culturelle de Sigloy, en étroite collaboration avec la mairie, qui reste propriétaire de l’ensemble, se propose de faire réparer les vitraux, et de changer le verre cathédrale progressivement. La vitesse de restauration dépendra des ressources et nous comptons sur l’engagement de chacun selon ses possibilités, pour embellir ce patrimoine culturel de Sigloy.  Les dons sont les bienvenus et sont déductibles des impôts (66%, association d’intérêt général). Les divers évènements réalisés pour l’église permettent de rassembler toutes les bonnes volontés.

 

Activités 2021

Repérée par RCF-45 (Radio Chrétienne Française-45), nous avons été interviewés le 3 mai par Pascale de Darochat, responsable du Tourisme pastoral dans le diocèse pour présenter les buts de l’association. Le Père Musabé a présenté cette petite paroisse. Le tourisme de Sigloy a été mis en valeur par notre conseiller municipal Dominique Lelièvre, Luc Seconda (Le vitrail français) a expliqué son travail de restauration de l’ensemble des vitraux du porche et la création de l’oculus sur la façade d’entrée. Jean Cathelineau représentait la mémoire vivante du village.

Pour l’entrée de l’été, nous avons participé à notre façon à « la nuit des cathédrales » et « ouvrons nos églises ».  L’église était ouverte le 26 juin, éclairée tard dans la nuit, parfumée de bougies, pour l’écoute de l’oratorio de Haynd « La création ». Comme toutes les bonnes fêtes, cela s’est terminé à l’auberge de Sigloy.

Messe de la Saint- Hubert et sonneurs de trompes de chasse :

la rentrée des classes était rythmée avec l’ouverture de la chasse et nous avons réussi à rassembler 9 sonneurs de trompes de chasse qui ont sonné la messe de la Saint-Hubert le samedi 25 septembre avec le père Rabourdin. Nous avons eu l’honneur d’avoir une trompe exceptionnelle de la région, Benoit Garnier qui nous a fait l’amitié de se libérer malgré ses nombreuses sollicitations et de réunir autour de lui cet ensemble de sonneurs venus de toute la France.

Succès total qui a réuni plus de 120 personnes !

 

 

 

 

 

Célébration de la Saint Luc :

Avec L’Octuor de France qui a joué un trio à cordes en ré majeur opus 8-1 de Beethoven et un quatuor pour clarinette et trio à cordes opus 2-1 de Crusell magistralement interprété par Jean-Louis Sajot (clarinette), Yuriko Naganuma (1° violon), Laurent Jouanneau (alto) et Paul Broutin (Violoncelle).

Cette soirée musicale a réuni environ 70 participants.

 

 

 

 

Travaux - Saison 1

épisode 1    -   épisode 2   -  épisode 3 - épisode 4 - épisode 5

 

Travaux - Saison 2

épisode 1 - Ouvrons nos églises

Messe de la Saint Hubert

Célébration de la fête de Saint Luc